Eglantine Goussiez-Soret

                  Marquée dès ma prime enfance par une maladie de l'os, et grandissant dans une famille de soignants, mon chemin vers le soin à l'autre s'est très vite imposé à moi. Emerveillée par les liens entre notre psyché et nos expressions corporelles, je me soigne depuis l'adolescence en ayant une relation de sens et d'acceptation profonde avec mon corps et ses maux. 

                      Après le bac, faire des études de médecine était pour moi une évidence, j'ai ainsi pu apprendre les mécanismes intimes de la biologie humaine, les merveilles de notre physiologie et les dissonances de nos pathologies. L'évidence de faire des études de médecine fut tout à fait comparable à celle qui m'anima cinq ans plus tard, quand il s'agit pour moi de les abandonner, ne trouvant plus de sens dans ce parcours. 

                           Je fus ensuite guidée vers un cursus de 4 ans à temps plein de médecine traditionnelle chinoise (acupuncture, tuina, pharmacopée) à l'institut Chuzhen -Paris-. La médecine chinoise ancrée sur un savoir ancestral, issue de l'observation de la nature et de ses éléments se révéla pour moi être un chemin qui faisait sens, me permettant de poursuivre  mes observations sur la relation entre psyché et corps humain. 

            Souhaitant approfondir ma relation au toucher bien-être, je me suis formée en 2013 à la méthode "Douceur du Monde" de Dominique Jacquemay. 

 

                  Riches de toutes ses expériences, j'ai crée en 2013, l'Atelier du Corps Positif près d'Angers pour accompagner ceux qui le souhaitent sur le chemin du sens des maux, et de l'acceptation et la transformation des maux au plus profond de soi. La parution du livre "le corps positif " en 2016 est la continuité de cette recherche permettant l'exposé de cette méthode de manière claire et accessible à chacun.

 

Mes outils de travail sont: 

Biologie et Symbolique du Corps

En comprenant les mécanismes intimes du corps, nous comprenons les mécanismes intimes de notre psyché.

Médecine chinoise

Une richesse millénaire...

Douceur du Monde

"Sans jamais lâcher le contact, toujours avec ce même fil conducteur, telle une promenade autour du corps" (Dominique Jacquemay)